Accueil

Circuit du document
Acquisition
Réception
• Estampillage
Protection
Préparation pour le prêt
Classement
Communication et prêt
Retour
Inventaire
Désherbage

Catalogage

Indexation

Cotation

Estampillage

Cette opération consiste simplement à apposer le tampon de l'établissement sur le document.

C'est un acte symbolique et juridique : on marque le document comme propriété privée ou bien public.
L'estampillage a aussi une valeur pratique : les documents prêtés à domicile ou prêtés à d'autres établissements (PEB) doivent pouvoir être identifiés sans ambiguïté.
C'est la raison pour laquelle le tampon doit porter le nom de l'établissement de manière très claire.

Sur les livres, on appose le tampon sur la page de titre, puis (éventuellement avec un tampon plus petit) sur toutes les pages de 99 en 99.

Les périodiques doivent aussi recevoir un tampon. Souvent le tampon des périodiques est aussi un dateur : la date du jour de réception est ainsi inscrite sur le document, ce qui est souvent utile pour vérifier la régularité d'un périodique.

Les supports que l'on ne peut pas tamponner doivent recevoir une marque : une étiquette autocollante portant le tampon, par exemple.

Une question en passant (facile)

Que pensez-vous d'un tampon portant comme seule inscription : "Bibliothèque de l'UFR de droit" ?